Assurances d’entreprises: mettez votre famille à l’abri en couvrant votre activité professionnelle

En tant qu’indépendant, vous devez prendre les précautions nécessaires pour qu’une mésaventure au niveau de votre activité professionnelle n’affecte ni les finances de votre famille ni la qualité de votre retraite. Comme patron, vous devez aussi protéger vos collaborateurs et votre entreprise.

L’aventure entrepreneuriale
n’est pas exempte d’écueils

L’aventure entrepreneuriale n’est pas exempte d’écueils, loin de là ! Si vous exercez en nom propre, par exemple, vous pouvez répondre à titre personnel d’un éventuel dommage que vous causez dans votre activité. Et toute votre famille peut se retrouver en fâcheuse posture financière…

Si vous ne pouvez plus exercer votre activité pour une durée indéterminée – parce que votre matériel informatique a été infecté par un virus et toutes vos données ont disparu ou en raison d’un sinistre dans votre bâtiment –, les recettes fondent comme neige au soleil, alors que les charges, elles, continuent à défiler.

Vous devez aussi penser à bien planifier votre retraite, particulièrement au niveau du 3e pilier, afin de pouvoir maintenir une qualité de vie honorable dans le futur.

Et si vous ne pouvez plus travailler ?

Vous ne pouvez pas oublier, non plus, de vous couvrir en cas d’invalidité résultant d’une maladie ou d’un accident. En effet, les rentes AI seules ne suffisent jamais à satisfaire aux besoins d’une famille.

Les obligations du patron

Si vous êtes à la tête d’une société (SÀRL ou SA), vous pensez à protéger vos employés, mais aussi à couvrir vos activités professionnelles : RC entreprise, protection juridique entreprise, assurance perte de gains et assurance commerce, pour ne citer que celles-ci, sont indispensables.

Quel que soit votre statut juridique, Jemassure vous propose les assurances indispensables, au meilleur rapport qualité-prix, pour pouvoir exercer votre profession en toute sérénité. Les soucis en moins, vous pourrez alors encore mieux profiter de votre famille !

Je veux une offre gratuite et sans engagement

Les infos privilégiées de votre courtier

Orientez-vous auprès d’une caisse maladie pour l’assurance perte de gain (maladie et accident) de vos collaborateurs. Les tarifs sont, en effet, nettement moins élevés.

A retenir

Annoncez rapidement vos employés auprès des assurances obligatoires (LAA, LPP, AVS) afin d’éviter un paiement rétroactif.

Le petit truc que vous devez savoir

La loi n’oblige pas les indépendants à se couvrir ou à se soucier de leur avenir. Souvent, à l’âge de la retraite, un indépendant qui n’a pas assez cotisé à la LPP ou qui n’a pas constitué un troisième pilier aura toutes les peines du monde à joindre les deux bouts. Avec une rente maximale de l’AVS (2350 CHF par mois en 2018), parvenir à payer toutes ses factures s’avère quasiment impossible sans des apports complémentaires.